LE RACISME

Publié: mars 23, 2011 dans société
Tags:, ,

 » http://ecjs.stlouis.stemarie.chez-alice.fr/archives.htm  »

Qu’est-ce qu’une discrimination?

La discrimination est un ensemble de comportements qui peut être parfois violent, et qui est fondé sur l’idée de la supériorité de certains hommes par rapport à d’autres en fonction d’une ou plusieurs différences.

Les principaux types sont:

  • L’islamophobie (haïr les musulmans)
  • La xénophobie (haïr les étrangers)
  • L’antisémitisme (haïr les juifs)
  • L’homophobie ( haïr les homosexuels )
  • Le racisme

En 2009, les plus touchés sont les maghrébins:

En 2009 les actes de violences racistes sont de 33,64% et, les menaces ou actes d’intimidation racistes sont de 29,77% .

En 2008 huit mosquées ont été endommagé .

http://www.france-info.com/france-societe-2010-05-31-le-racisme-et-la-xenophobie-en-augmentation-448670-9-12.html

Quelles sont les sanctions encourues ?

  • La provocation à la discrimination, à la haine, ou à la violence raciale
  • la loi sanctionne les provocations contre une personne ou un groupe de personnes, à raison de leurs origines, de leur appartenance ou non appartenance à une ethnie, nation, race, ou religion déterminée
  • sous quelles formes se présente la provocation ?
  • des discours, des cris ou menaces proférés dans des lieux ou réunions
  • des écrits, imprimés, dessins, gravures, peintures, emblêmes, images ou tout autre support de l’écrit, de la parole ou de l’image vendu ou distribué, mis en vente ou exposé dans des lieux ou réunions publics ; exemples : disques, films…
  • des placards ou des affiches exposés au regard du public ; exemples : panneaux placés dans un vestibule d’entrée d’une grande école, affiches dans la rue…
  • tout moyen de communication audiovisuelle ; exemple : émission TV…
  • en quoi consiste la provocation ?
    C’est une incitation à avoir une pensée raciste et à commettre éventuellement des actes racistes.
  • la provocation peut avoir lieu dans des lieux publics ou être adressée à des destinataires déterminés
  • la provocation dans des réunions ou lieux publics :
  • qu’est-ce qu’une réunion publique ?
    Une réunion est publique lorsque le nombre et la qualité des participants ne sont pas prédéterminés, ou encore lorsque tout le monde peut y assister.
  • qu’est-ce qu’un lieu public ?
    C’est un lieu dans lequel un message peut être porté à la connaissance d’un certain nombre de personnes ; exemples : cafés, hôtels, restaurants, halls de gare, rue…
  • la provocation non publique :
  • une provocation est non publique lorsqu’elle n’est pas tenue dans une réunion ou lieu publics
  • exemples : provocation par le biais d’un courrier personnel ou au cours d’une conversation…
  • les images forcées, les termes déplaisants et les critiques ne suffisent pas à eux seuls à constituer une provocation
  • il n’y a pas provocation en cas de formules trop générales, imprécises ou équivoques ; exemples : accuser les immigrés d’abuser des congés pour maladie, polémique entre politiciens, …
  • mais ces propos ne doivent pas conduire à la haine ou à la violence
  • il faut la volonté ou la conscience de provoquer la haine ou la discrimination  

    Quelles sont les sanctions encourues ?

  • La diffamation et les injures raciales
  • la diffamation raciale
  • qu’est-ce qu’une diffamation ?
    C’est porter atteinte à la réputation de quelqu’un par des paroles ou des écrits.
  • qu’est-ce que la diffamation raciale ?
    La diffamation raciale a pour objet de porter atteinte à l’honneur d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de la race, la religion, l’appartenance ethnique ou nationale.
  • par exemple, il est diffamatoire de dire que les juifs ont inventé ou exagéré l’holocauste dont ils ont été victimes au cours de la seconde guerre mondiale, ou encore d’imputer l’augmentation de la délinquance aux arabes…
  • Le diffamateur est présumé de mauvaise foi
  • les juges estiment qu’il a tenu des propos inexacts pour porter atteinte à l’honneur en sachant qu’ils étaient faux
  • celui qui a tenu ces propos peut prouver qu’ils sont exacts ; exemple :dire que moins du tiers des reconduites à la frontière prononcées sont exécutées (voir les chiffres officiels)
    En ce cas,
    il n’y a pas diffamation.
  • la diffamation peut être publique (discours, réunions publiques, journaux…) ou non publique
  • l’injure raciale :
  • quelle est la différence entre l’injure et la diffamation raciale ?
  • l’injure, contrairement à la diffamation, ne porte pas sur un fait précis dont on peut prouver qu’il est vrai ou faux
  • il n’est pas nécessaire que l’injure porte atteinte à l’honneur
  • en quoi consiste une injure ?il s’agit d’un terme méprisant, d’une insulte
  • l’injure peut être publique ou non publique

 » http://sos-net.eu.org/etrangers/discrim.htm  »

Ce que je pense :

Je pense qu’il n’y a pas de raisons d’être racistes, car peut importe notre origines, notre couleur de peau, notre religion … Nous sommes tous des humains.

 » http://amoureusedetoi.centerblog.net/rub-contre-le-racisme-.html  »

A&C


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s